2 février 2017

 

Tu veux comprendre ? On t’explique, 

Une plante est un organisme vivant :
En tant qu’être vivant, la plante doit subvenir à ses besoins vitaux. La respiration, la photosynthèse ou la transpiration sont autant de processus qui permettent à la plupart des végétaux de croître et de pérenniser leur existence.

La respiration :
Ce processus est en quelque sorte commun à tous les êtres vivants. En effet, en permanence, la plante absorbe de l’oxygène O2 et rejette de dioxyde de carbone C02.

La photosynthèse :
C’est le processus bioénergétique par lequel la plante se nourrit. Plus précisément, c’est la production de matière carbonée et de glucides par les plantes à partir de l’eau (et des sels minéraux qu’elle contient) et du gaz carbonique contenu dans l’air qu’elles peuvent fixer grâce à la chlorophylle, en employant comme source d’énergie la lumière solaire. On en déduit que les besoins nutritifs de la plante sont le dioxyde de carbone de l’air, l’eau et les minéraux du sol. Les végétaux sont dits autotrophes pour le carbone. Une conséquence importante est la libération de molécules de dioxygène (O2). La nuit, la photosynthèse est suspendue, mais la plante respire de manière continue le jour et la nuit. Sur 24h, la production de dioxyde de carbone issue de la respiration est moins importante que celle en dioxygène issue de la photosynthèse, durant la journée.

C’est ainsi que l’on peut dire que la plante produit du dioxygène (O2).